Genève, 5 février. - MM Baud et Cattani, au nom de la Société pédagogique genevoise, soutiennent que la mission de l'école n'est pas d'enseigner mais d'«éduquer», en vue de l'«insertion dans la société», raison pour laquelle ils combattent l'initiative ARLE et le contreprojet du Grand Conseil.

Cette opinion me paraît complètement fausse: l'éducation des enfants est d'abord de la responsabilité des parents et de la famille. Le rôle des enseignants, comme leur nom l'indique, est d'enseigner - et notamment, au niveau primaire, d'enseigner à nos enfants à lire, écrire et compter.

Le syndicat enseignant devrait nous laisser éduquer nos enfants, et se contenter de leur enseigner à lire, écrire et compter afin qu'ils maîtrisent les outils pour accomplir leur scolarité et, plus tard, être employables. Sinon, l'école, soi-disant «égalitaire» qu'ils défendent produira des exclus, prouvant une fois de plus que l'enfer est pavé de bonnes intentions.

Bernard Schwok
Lettre de lecteur in Tribune de Genève du 13 février 2006